Quoi de neuf?

Assemblée générale de la CRC (Conférence Religieuse Canadienne)
Du 26 au 29 mai 2016, 300 religieuses et religieux se sont retrouvés autour du thème de la mission des leaders de Congrégation, indiqué su le logo ci-contre.

Lors de la soirée d’ouverture, une personne autochtone, de la nation Mohawk, nous a fait vivre un rituel de purification  afin de libérer notre esprit de tout ce qui est négatif et amener chaque participant à être en paix.

Le thème a été développé par le Père Simon Pierre Arnold, osb. Après avoir situé la vie religieuse au creux des tensions du Royaume, il nous a invités à marcher vers une vie religieuse recrée et une Mission Ad Gentes.

Temps fort de partage et d’espérance au creux même des défis de notre temps.

Montréal, le 16 mai 2016 - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, en présence de Soeur Marie-Thérèse Laliberté, a annoncé l'intention de la Ville d'acquérir la vaste propriété appartenant aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph.

Cela permettra de préserver le patrimoine bâti et naturel de ce site exceptionnel et de le mettre en valeur, en cohérence avec son riche passé historique, pour le bénéfice des Montréalais. (suite…)
Sur les pas de Jeanne Mance
À l’invitation du Centre PRI (Présence Religieuse Intercommunautaire), 17 personnes ont été accueillies par sœur Cécile Gagné et un groupe de RHSJ à la Maison mère des RHSJ.




(suite…)

Les 8 et 9 avril, un colloque  a été consacré à Jérôme, à l'initiative de l'Évêque du Mans Mgr Yves Le Saux et en présence de l'Archevêque de Montréal Mgr Lépine.

Une première journée s'est déroulée au Centre de l'Etoile au Mans et la deuxième journée au théâtre de la Halle-au -blé à La Flèche.

Les conférences et échanges ont permis aux participants de mieux saisir la mission particulière de cet homme à l'origine de Montréal. Sans oublier la dimension mystique de sa mission qui inspire encore les religieuses hospitalières de Saint-Joseph, les laïcs associés à la famille spirituelle et tous ceux et celles qui sont attachés à son œuvre.
Marie de la Ferre, source d'inspiration
A la Flèche, le Père Marc Isnard (30ans), nouvellement nommé à la Paroisse, lors d’une homélie au temps de l’Avent nous parle de Marie de La Ferre, Fondatrice des RHSJ, en nous partageant ce qu’il a perçu d’elle et ce qui l’a touché dans sa vie.
« Rappelons-nous , que si l’œuvre de la vénérable Marie de la Ferre est si louable par tant de bien apporté aux malades depuis des siècles, le cœur de son engagement fut bien sa foi et non une simple philanthropie.  (suite…)
Se faire proche des réfugiés
Vous vous souvenez du projet ambitieux de Danielle Létourneau : Demander à des québécois et québécoises de tricoter 25 000 tuques pour que les réfugiés puissent avoir la tête mais aussi le cœur au chaud.
A l’écoute de cet appel, le cœur d’une RHSJ de la Maison Mère a frémi et de suite elle s’est mise en quête de voir comment répondre à cet appel. Car cette sœur tricote tous les hivers des tuques pour les enfants démunis. Il y en  a déjà des dizaines et des dizaines qui se promènent à travers le monde.
Une autre sœur s’est mise en quête de savoir où déposer les neuf tuques, en photo ci-contre, et voici que, neuf petites têtes d’enfants réfugiés recevront ce  geste d’accueil à l’intérieur duquel il y a tout l’amour que nous voulons donner à tous ceux et celles qui ont besoin de se sentir aimés, entourés, alors qu’ils sont loin de leur terre patrie.

Sr Louisette
Ensemble, fêtons notre Fondateur Jérôme Le Royer
En ce jour du 6 novembre, la Famille des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph fête l’entrée au ciel de leur Fondateur, Jérôme Le Royer. À Saint-Basile, Nouveau-Brunswick, la célébration, présidée par Mgr Champagne, prend une couleur particulière.

(suite…)
Réveillez le monde
À Québec, les 26 et 27 octobre dernier, 350 Religieuses, Religieux Consacrés et quelques laïcs se sont réunis pour un colloque sur la vie consacrée et, parmi ce beau monde, neuf RHSJ avaient la joie d’être présentes.
Trois thèmes de réflexion ont jalonné ces deux jours :
- Regarder le passé avec reconnaissance;
- Vivre le présent avec passion;
- Embrasser l’avenir avec espérance.


(suite…)
Le charisme, une boussole pour notre vie
Du 24 au 29 août 2015, 11 personnes associées, du Québec, suivaient la session sur le Charisme avec Marie Marcelle Desmarais, directrice de l’IFHIM. Gros investissement  pour tous, mais, lorsque je recueille les échos à la suite de cette session, j’entends beaucoup de positif. Évaluation qui ne cache pas pour autant combien la démarche fût ardue pour certains ou certaines, mais en conclusion, l’expérience a été très riche.

Merci pour vos partages. J’ai transmis aussi aux membres du conseil général votre reconnaissance pour cette semaine de formation. Maintenant, j’aimerais partager à toutes les personnes associées, les fruits de cette session en livrant tout simplement quelques-unes de vos réflexions.
(suite…)
Jeanne Mance honorée à la Basilique Notre Dame au cours d'une Messe d'Action de grâce.
Dimanche 6 septembre, une Messe solennelle, présidée par Mgr Christian Lépine, Archevêque de Montréal, rassemblait des centaines de personnes à la Basilique autour des Religieuses Hospitalières. A L’entrée, Robert Lebel nous fait l’honneur d’un nouveau chant dédié  à Jeanne Mance « Il n’y a rien au monde »….
Mgr Lépine, dans son homélie incita l’assemblée, jeunes et moins jeunes, à prendre Jeanne Mance comme source d’inspiration, face aux défis rencontrés aujourd’hui dans notre monde. en voici quelques extraits;

(suite…)
Le 24 juin 2015 à Kingston
Alors que le Québec fête la Saint-Jean-Baptiste, la Direction de l’Hôpital de Kingston a  choisi ce jour pour souligner le 170ième anniversaire de sa fondation par les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, en 1845.
Occasion de faire mémoire et de rendre grâce pour nos 165 devancières qui ont œuvré dans cette institution avec tendresse, compassion et compétence.
Une plaque commémorative a été  dévoilée et bénie par Mgr Brendan M. O’Brien, archevêque de Kingston.
Tu te souviendras qu'Il t'aime
C'était le thème du rassemblement jeunesse qui s'est tenu au Grand séminaire de Montréal à l'occasion de son 175ième anniversaire.

Deux cent jeunes de 18 à 30 ans ont été invités à réfléchir aux différentes vocations prenant leur source dans le baptême.

Quarante-cinq kiosques animés par les congrégations, dont les RHSJ, différentes institutions, des groupes de vie, des instituts séculiers, des communautés nouvelles, etc. ont permis aux jeunes de découvrir tous les chemins possibles pour répondre à l'appel du Seigneur.

Deux groupes d'origine multiculturelle sont venus découvrir la Maison mère et partager leurs questions avec S. Nicole Gaudet et S. Louisette Lelièvre.

Souhaitons qu'au cours de ce rassemblement, un grand nombre de jeunes auront fait l'expérience de la rencontre avec un Dieu plein d'Amour qui guidera leur chemin

S. Louisette & S. Colette
Ce qui nous est commun / Ce qui nous distingue (entre Juifs, Musulmans et Chrétiens).
Lorsque nous côtoyons une population dans laquelle les grandes religions sont présentes, bien des questions nous viennent à l’esprit, mais aussi dans le cœur, une brève rencontre sur le sujet a eu lieu à la maison Mère en mars dernier. S. Louisette captive son auditoire dès les premières minutes par une question tout à fait anodine: Combien y a-t-il de Juifs, de Musulmans, de Chrétiens au Québec? Les premières réponses fusent: beaucoup…nombreux…on risque 3,000, 5,000, pour apprendre que les Musulmans sont 875,000 au Québec et les Juifs 375,000 et les Chrétiens ? Difficile à dire car aujourd’hui, beaucoup ne sont plus baptisés et la grande majorité de la population ne pratique plus. Il nous faut prendre conscience que nous sommes au cœur d’une révolution culturelle, mais aussi religieuse. (suite…)
Prière pour demander la canonisation de Jeanne Mance
Dieu très bon, tu as inspiré à Jeanne Mance de quitter son pays pour venir témoigner de ta tendresse en Nouvelle France. Elle l'a fait de manière si admirable qu'on a reconnu en elle «l'âme» et «l'ange» de la colonie qui se fondait à Ville-Marie.

Attentive aux évènements, elle s'est rendue disponible à tous.  De tout son coeur, elle s'est mise au service des malades, les aimant comme toi-même tu les aimais. Elle fut audacieuse, courageuse et «héroïque».

En te remerciant pour ce que tu as accompli en elle et par elle, nous te prions: Fais qu'au sein de l'Église, la sainteté de sa vie soit bientôt pleinement reconnue.

Amen
En ce 19 avril, dans la chapelle de la Maison Mère, nous rendons grâce à Dieu.
Depuis le 7 novembre 2014, nous savions que le Pape François avait déclaré Vénérable Jeanne Mance, co-fondatrice de Montréal et fondatrice de l'Hôtel-Dieu. Mais en ce jour, le décret officiel de Rome nous est remis par les mains du Père Éric Sylvestre pss, postulateur de la cause de nos fondateurs.

Comme le dit Mgr Lépine: «Jeanne Mance, femme de foi et de charité, avait bâti sa vie sur le Rocher qu'est Dieu».  À sa suite, marchons sur ses traces à la lumière de notre charisme.
Jeanne Mance bientôt Vénérable
7 novembre 2014 - Les RHSJ ont appris avec une immense joie que le pape François a reconnu l’héroïcité des vertus de Jeanne Mance originaire de France et missionnaire au Canada.
Fondatrice de l’Hôtel-Dieu à Montréal et qui a préparé la voie à la venue des Hospitalières de Saint-Joseph. Bénissons le Seigneur et remercions-le de tout notre cœur. Suite au prochain décret du pape François, elle sera déclarée Vénérable.
Des Canadiens en visite à La Flèche

8 octobre 2014 - La canonisation de monseigneur François de Laval et de soeur Marie de l’Incarnation, ursuline, le 3 avril dernier amènent 125 pélerins canadiens au Prytanée de la Flèche. Mgr de Laval a été élève du collège des Jésuites, devenu le Prytanée, tout comme notre fondateur, Jérôme Le Royer de la Dauversière. (suite…)
L'Afrique en visite

Dimanche, 18 octobre 2014 - À l’occasion de la Semaine Missionnaire qui s’est déroulée du 12 au 19 octobre dernier, une célébration au rythme de l’Afrique rassemble des résidents de la maison de retraite de Beaupréau. (suite ...)
Associés RHSJ: rencontre France - Canada

27 septembre 2014 -  Les deux groupes de Laval-Angers et La Flèche se sont rencontrés pour leur réunion annuelle à la communauté de la Cotellerie, proche de Laval. Malgré deux absentes, dix-sept associé(e)s étaient présents, accompagnés de S. Armande Nicole et S. Gisèle Jaguelin. (suite ...)
L'inculturation de la prière maya

(...) Leur temps de prière peut durer jusqu’à 40 minutes ou plus à genoux, avec l’usage  des signes naturels qui prennent tout leur sens (l’eau, l’air, la terre, le maïs).La prière se termine  par une danse traditionnelle  de toute l’assemblée qui peut durer très longtemps. Ils ont tout le temps... pour  Dieu. (suite...)
Avoir la vocation aujourd'hui

(...) Sont différentes, les façons dont nous expérimentons ces renoncements et la manière de nous mettre à sa suite mais, la difficulté n’est pas plus grande. L’être humain a les mêmes besoins fondamentaux et la même inquiétude existentielle. Qui suis-je? D’où je viens? Où je vais? (suite...)
En mission: Soeur Marie-Blanche, bénévole en soins palliatifs

(...) Dans cet univers hospitalier je suis appelée à respecter le pluralisme religieux, l’athéisme. Chaque personne est unique, c’est pourquoi lorsque je rencontre un frère ou une sœur, il s’agit  toujours d’une nouvelle expérience... (suite)
Résidence Marie-de-la-Ferre
Capsule santé

Infirmière ou téméraire...

Soigner implique de se mettre au rythme, au diapason de personnes qui souffrent dans leur corps et dans leur âme.

J'ai la ferme conviction que mon parcours de vie m'a préparée pour ce métier. J'ai 34 ans et je suis redevenue étudiante en soins infirmiers.

Au cours de ma vingtaine, mes rencontres et mes occupations m'ont forgée: je me suis réconciliée avec mon identité, j'ai appris à prendre soin de mon corps, j'ai grandi en spiritualité.

Aucun autre métier ne me permettrait de mettre autant à profit ce cheminement, de partager des moments aussi privilégiés avec mes semblables.

Tout quitter pour devenir infirmière en 2015 au Québec, c'est ... téméraire, dit-on. Peut-être... mais pour moi c'était dans l'ordre naturel des choses.

Louise Ouedraogo
TÉMOINS TOUJOURS PRÉSENTS
Approbation de la fondation de la mission de Badjoudè, au Bénin, par le Conseil généralice des RHSJ
9 janvier 1959

Les fondatrices nommées étaient les soeurs Cécile Branchaud, supérieure, Monique Fournier, assistante et Dorothée Beauregard, infirmière. Parmi les tâches accomplies, il y avait le travail à la maternité et au dispensaire, la médecine préventive dans les postes de brousse, l'enseignement ménager et l'enseignement de la catéchèse. La communauté a quitté en mars 1985.
Comité des fondateurs
Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal